Le faux ovni
qui aurait été observé et filmé par des astronomes chinois

Des scientifiques chinois ont observé un ovni pendant 40 minutes ! Voilà l'information qui a circulé récemment sur le web, suscitant, ici et là, de nombreux commentaires de la part des ufologues. Sur Gizmodo.fr, au-dessus de deux photographies d'un bel ovni supposé, on pouvait lire ceci :

Selon la télé chinoise, des scientifiques de l’observatoire du Purple Mountain de Nanjing affirment qu’ils ont pu filmer clairement un OVNI pendant 40 minutes le 22 juillet dernier. Le directeur de l’observatoire Ji Hai-Seng dit qu’il leur faut encore étudier le film :

L’observatoire du Purple Mountain et l’Académie Chinoise des Sciences ont déclaré que pendant l’éclipse totale de soleil du 22 juillet, la Chine a découvert près du soleil, via ses équipes, un objet non identifié. Sa nature physique doit être étudiée plus longuement...
(1)

Le lecteur attentif aura noté une subtile mais importante différence : dans la première partie du commentaire il est question d'un ovni (objet VOLANT non identifié) tandis que dans la seconde on parle seulement d'un objet non identifié. Quant aux deux photographies d'un ovni "classique", on pouvait croire qu'elles étaient extraites du film, mais il n'en était rien puisque l'observatoire n'avait pas encore communiqué le moindre document photographique tiré du film. Il s'agissait donc d'illustrations parfaitement fantaisistes.


Gizmodo.fr renvoyait à un article de la version électronique du quotidien britannique Telegraph qui commençait ainsi : (2)


The UFO world is alive with speculation that China is about to reveal details of startling and detailed footage of an unidentified flying object taken during the solar eclipse on July 22.


Cependant, en cherchant un peu sur le web, on trouvait un communiqué publié par le Directeur de l'Observatoire de Purple Mountain où il était dit ceci : (3)


Chinese scientist clarifies he filmed an unidentified object, not a UFO
September 12th, 2009 - 5:11 pm ICT by ANI
New Delhi, Sep 12 (ANI): The Chinese scientist, who allegedly claimed of seeing a UFO during the July 22 solar eclipse, has denied all such reports, insisting that what he saw was an unidentified object, but ‘not a UFO’.
Ji Haisheng, director of Nanjing-based Purple Mountain Observatory, has clarified that he hasn’t made any such claim.
“That’s false news. I said ‘an unidentified object’ not ‘an unidentified flying object,’” he said.
However, in a Sept 7 report, the Daily Mail said that China had “confirmed 40 minutes of footage of the object was captured during this summer’s solar eclipse and that research has already started on a year-long investigation to find out what it is.”
The British newspaper quoted Ji as having said: “During the July 22 total solar eclipse observation, China had discovered near the sun an unidentified object, it’s physical nature remains to be further studied.”
But Ji has scotched that report by saying that he does not know why his explanation about a bright spot close to the sun, very likely to be the result of some coronal activity filmed during the total eclipse, was misunderstood.
“Obviously, there have been misunderstandings,” he said.
He added that on Sept 2 he received a call from a journalist who asked him about UFO images taken during the solar eclipse, reports the China Daily.
“I was confused and retorted, ‘what UFO?’” he said.
Then the journalist referred to the photograph of a bright spot near the sun, posted on the observatory’s website as a summary report about Chinese observation of the eclipse.
Then Ji realised that the reporter was talking about the bright spot as one of the best examples of Chinese scientists’ success in capturing some fresh and clear images for up to 40 minutes of the corona of a solar eclipse.
Ji told the journalist that “people were being organized to study the data, complete the analysis and reveal the scientific results. That will take at least one year to finalize.”
But, a week later, both the quotes ended up in the Daily Mail report as confirmation of “UFO ‘filmed for 40 minutes’ by Chinese scientists duringsolar eclipse”. (ANI)


En d'autres mots et en résumé, c'est avec une surprise totale que le Directeur de cet observatoire apprit qu'on le créditait d'une observation ovni alors qu'il n'avait jamais parlé que d'un objet ou même plutôt d'un phénomène inconnu en rapport avec la couronne solaire. Le communiqué de l'observatoire fut complètement déformé en transformant d'abord "objet non identifié" en "objet VOLANT non identifié" puis, ensuite, en y ajoutant deux photos d'un ovni "classique" supposé réel. L'emballement médiatique des journalistes et surtout des ufologues fit le reste : sur certains sites on alla jusqu'à dire que la Chine était sur le point de révéler officiellement la réalité des ovni.

Ainsi agissent la plupart du temps les ufologues : bien qu'ils prétendent souvent avoir une démarche sérieuse ou, mieux, "scientifique", ils n'hésitent pas à recopier et diffuser n'importe quoi sans rien vérifier, pour peu que l'information apporte de l'eau à leur moulin.

Etrangement, alors qu'ils décrivent souvent les "savants" et les scientifiques comme des êtres bornés ou stupides qui ne veulent pas "croire" aux ovnis, c'est cependant chez les astronomes que les ufologues cherchent avec la plus grande avidité une sorte de consécration définitive à l'existence des ovnis. D'où ce fantasme largement répandu chez eux et leurs disciples que des observations ovnis auraient été faites par des astronomes.

Ce fantasme a engendré une vaste littérature et quelques exemples assez extravagants. Côté littérature francophone, il faut citer en particulier l'ouvrage de Jean Sider intitulé "Les armées fantômes" paru chez JMC, à Agnières, en 2006. Dans une annexe à cet ouvrage, l'auteur prétendait dresser un catalogue de 150 observations d'ovnis faites par des astronomes. Hélas ! Quiconque veut se donner la peine de vérifier tous ces cas peut constater que pas un ne tient la route en tant qu'ovni et que notre auteur s'est contenté, comme dans tout le reste de ses livres -et celui-là en particulier- de recopier ici et là des choses qu'il n'a pas toujours eu l'air de comprendre lui-même faute d'érudition ou de sagacité.

Mais voici le sommet de l'extravagance ufologique. Le 3 mars 1955, à bord d'un avion, le célèbre astrophysicien Donald Menzel vit un objet qui le mystifia quelques instants. Puis, soudain, il l'identifia : il s'agissait de l'étoile Sirius qui, bien que sous l'horizon à ce moment-là, avait été rendue visible, quelque peu déformée, par un effet de mirage. Quand ce rapport fut connu, un météorologiste-ufomane de l'Université de l'Arizona, un certain James McDonald, critiqua les conclusions de l'astrophysicien en disant qu'il était incapable de reconnaître un véritable ovni quand il en voyait un. Il suffit de comparer la carrière scientifique des deux hommes et leur compétence en la matière pour n'avoir même pas à chercher qui des deux avait raison

Mais voici le sommet de l'extravagance ufologique. Le 3 mars 1955, à bord d'un avion, le célèbre astrophysicien Donald Menzel vit un objet qui le mystifia quelques instants. Puis, soudain, il l'identifia : il s'agissait de l'étoile Sirius qui, bien que sous l'horizon à ce moment-là, avait été rendue visible, quelque peu déformée, par un effet de mirage. Quand ce rapport fut connu, un météorologiste-ufomane de l'Université de l'Arizona, un certain James McDonald, critiqua les conclusions de l'astrophysicien en disant qu'il était incapable de reconnaître un véritable ovni quand il en voyait un. Il suffit de comparer la carrière scientifique des deux hommes et leur compétence en la matière pour n'avoir même pas à chercher qui des deux avait raison ! (4)

Depuis plus de quarante ans, j'ai personnellement porté une grande attention à tous les cas d'observations d'ovnis qui auraient été faites par des astronomes. Aucun ne m'a paru pouvoir résister à une analyse sérieuse. Je me suis d'autre part entretenu du sujet avec des astronomes et des astrophysiciens professionnels et j'ai ainsi acquis la certitude que si un seul d'entre eux voyait un jour un ovni, non seulement il n'en cacherait pas l'existence, mais il se hâterait au contraire d'en informer la communauté scientifique, laquelle n'a pas de frontières. L'information circulerait donc très vite et nul ne pourrait la manquer. A l'inverse, si une prétendue observation ovni faite par un astronome fait la une des sites ufologiques et reste inconnue des professionnels, c'est forcément qu'elle est d'une nature erronée, voire mensongère.

Marc HALLET - Liège, janvier 2010

 

REFERENCES :

1) http://www.gizmodo.fr/2009/09/07/des-scientifiques-chinois-ont-filme-un-ovni-pendant-40-minutes.html

2) http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/ufo/6148974/Chinese-scientists-filmed-UFO-for-40-minutes.html

3) (http://www.thaindian.com/newsportal/world-news/chinese-scientist-clarifies-he-filmed-an-unidentified-object-not-a-ufo_100246499.html)

4) MENZEL D & TAVES (E) , The UFO enigma, New York, Doubleday, 1977, pp. 133-135

5)testest

 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

RETOUR A LA TABLE DES MATIERES GENERALE