ADAMSKI FUT-IL TROMPE PAR LES SERVICES SECRETS ?

 

Le hasard m'a récemment fait découvrir, sur internet, une discussion au cours de laquelle un ufologue, par ailleurs fort sérieux, expliquait que, selon lui, le cas Adamski était peut-être moins simple que celui d'un ordinaire mystificateur. En effet, commentait cet homme, on pouvait penser qu'Adamski avait été mystifié de l'une ou l'autre manière par des gens qui n'étaient pas nécessairement des extraterrestres.

Cette idée n'est pas neuve. Elle fut en effet émise pour la première fois en 1960 par un chercheur scientifique nommé Leon Davidson qui choisit, pour ce faire, les colonnes de la mythique Flying Saucer Review (Flying Saucer Review, Vol 6 Nr 1, Jan-Feb.1960). Cet article, intitulé “Why I believe Adamski” (Pourquoi je crois Adamski) fit grand bruit à l'époque et fut suivi d'un abondant courrier des lecteurs dont une partie fut publiée dans les numéros de mars-avril et mai-juin de la même revue ufologique. En bref, Davidson suggérait qu'Adamski avait été le “pigeon” d'un service secret qui l'avait mené en bateau de A à Z pour égarer les esprits. La mystification avait nécessité de gros investissements puisqu'il avait fallu construire des décors énormes au sein desquels le californien avait été en quelque sorte baladé par des acteurs maîtrisant parfaitement leur rôle.

Telle quelle, la thèse de Davidson était peu crédible. Trop d'événements contés par Adamski (comme par exemple le premier contact dans le Desert) ne pouvaient avoir été montés de toutes pièces sans qu'Adamski s'en soit aperçu. La naïveté et l'aveuglement ont quand même leurs limites de même que les capacités de réalisation des services secrets. En revanche, comme je l'ai expliqué dans “Le cas Adamski” (éditions de l'Oeil du Sphinx, Paris, 2010), la manipulation psychologique des compagnons d'Adamski par ce dernier était assez aisée.

Il n'empêche ; les idées de Davidson impressionnèrent tellement à l'époque qu'elles firent des petits qui ressurgissent périodiquement ici et là sous des formes un peu différentes chaque fois.

C'est ainsi que certains ufologues suggérèrent que les extraterrestres qu'Adamski prétendait rencontrer dans des cafés, des restaurants et autres endroits publics (voire privés) n'étaient que des agents de renseignement qui lui jouaient la comédie. Aux adamskistes qui répliquaient que si tel était le cas les “Frères de l'espace” seraient intervenus immédiatement pour corriger cette fausse impression, les mêmes ufologues répliquaient qu'Adamski avait inventé ses voyages dans l'espace et qu'il n'avait donc eu d'autres contacts que ceux qui se déroulaient avec d'habiles comédiens. Cette hypothèse faisait d'Adamski un menteur roulé à son tour par d'autres menteurs.

Cette idée n'était pas complètement farfelues. En effet, Adamski fut un jour roulé dans la farine par quelques plaisantins qui concoctèrent ensemble la fameuse “lettre Straith” (voir le chapitre VIII de mon livre déjà cité ci-dessus). Mais fut-il encore roulé par d'autres personnes ? C'est une éventualité à ne pas écarter, du moins dans une certaine mesure puisque, selon ce que j'ai démontré, tout dans ce qu'avait affirmé Adamski sur ses contacts avec des extraterrestres n'était que mystification. Dès lors, s'il croyait des contacts possibles, il pouvait bien se faire rouler par des gens se disant contactés ou extraterrestres. Cependant, absolument rien n'indique qu'il aurait été mystifié par un quelconque service secret, bien au contraire. En effet, j'ai montré, grâce à des documents officiels, que le FBI avait menacé Adamski d'éventuelles sanctions s'il poussait un jour trop loin ses mensonges. Difficile de croire, en conséquence, qu'on aurait utilisé un mystificateur patenté pour monter une difficile “opération” d'intox.

Au-delà de la simple possibilité qu'Adamski ait été, parfois, victime à son tour de simples mystificateurs comme par exemple de faux contactés comme Allingham ou Van Den Berg, demeure également l'hypothèse selon laquelle il aurait été roulé par des extraterrestres ou, plutôt, par ceux qui sont derrière le phénomène ovni. Certains ufologues, incapables de trouver la moindre cohérence à l'ufologie (on peut les comprendre !), ont en effet imaginé que les pilotes des ovnis ne sont pas vraiment des extraterrestres ou que s'ils en sont ils nous cachent délibérément leur véritable apparence, leur but étant de nous tromper quant à leur origine véritable et le pourquoi de leurs visites incessantes. Ainsi certains auteurs en sont-ils arrivés peu à peu à inventer un système paranoïaque où les ovnis ne sont plus qu'apparence et où leurs pilotes ont quelque chose de satanique. Chacun comprendra aisément que ce système a comme avantage principal de pouvoir expliquer par des fantaisies toutes les incohérences de l'ufologie et qu'il a comme avantage second de faire passer pour des êtres hors du commun ceux qui prétendent ne pas s'y laisser tromper ! Bien sûr, ces auteurs ne manquent pas d'arguments puisque plus ces derniers sont fous, plus ils semblent logiques par rapport au système tordu que ces ufologues ont contribué à créer. Faire entrer le cas Adamski dans un pareil système, c'est évidemment se moquer du monde et nier les évidences qui démontrent que tout ce qu'a dit et fait Adamski s'explique par sa propre volonté de mystifier ses disciples.

Marc HALLET
Liège, le 10 octobre 2012

 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES